Eyebrow
Investir dans notre avenir
Heading
Aller encore plus loin pour préserver notre futur
Body

Cet article, rédigé par Barry Parkin, Chief Procurement & Sustainability Officer chez Mars, a été publié à l’origine dans notre rapport 2017-2018 sur le plan Sustainable in a Generation. Cliquez ici pour lire l'intégralité de ce rapport.

Nous avons toujours su que les partenariats préconcurrentiels seraient essentiels pour apporter les changements nécessaires à grande échelle. Ainsi, l’année dernière, nous avons beaucoup investi pour renforcer les partenariats existants et en créer de nouveaux.

 

Nous avons ainsi cofondé le fonds Livelihoods Fund for Family Farming en 2015, en collaboration avec Danone entre autres. Celui-ci investira 120 millions d’euros dans des projets d’agriculture durable qui amélioreront les revenus des producteurs, renforceront la sécurité alimentaire et restaureront les écosystèmes. Nous souhaitons par ces biais avoir un impact positif sur 200 000 exploitations. Trois projets sont en cours sur le terrain depuis plus d’un an, tandis que quatre autres sont prévus dans notre feuille de route.

J’ai récemment eu la chance de pouvoir me rendre sur le terrain auprès de producteurs de vanille, à Madagascar, pour visiter l’un de ces projets en cours. Je garde de ce voyage une certitude : au bout d’un an, les résultats sont déjà bien visibles. D'après nos projections, grâce à son action visant à améliorer les pratiques agricoles et à impliquer les producteurs dans l'étape suivante de la chaîne d'approvisionnement, ce projet pourrait à terme permettre d'augmenter les revenus des petits producteurs de 300 %. Notre politique, qui prévoit un accord d'approvisionnement sur 10 ans, leur permet d'investir sans crainte. Grâce à cette initiative, nous sommes en passe d'améliorer les conditions de vie de 3 000 producteurs et de leur famille, soit 15 000 personnes au total.

La déforestation causée par l'expansion de l'agriculture est l'un des plus grands défis auxquels nous sommes confrontés. En ce qui concerne le cacao, nous avons collaboré avec nos homologues de l’industrie via la World Cocoa Foundation pour construire un partenariat public-privé capital appelé Cocoa and Forests Initiative pour mettre fin à la déforestation au Ghana et en Côte d’Ivoire. Grâce à une action et à des investissements solides du gouvernement et de l’industrie, cette initiative a le potentiel de mettre fin à la déforestation causée par l’agriculture dans ces pays et de servir d’exemple de ce qui pourrait être possible dans d’autres pays et avec d’autres matières premières.

Nous avons lancé un nouveau partenariat stratégique à long terme avec une organisation de défense des droits de l'homme de premier plan, Verité, afin de renforcer l’impact de nos programmes sur les droits de l’homme, en travaillant sur nos propres opérations, avec nos fournisseurs de niveau 1 et à chaque bout des chaînes d'approvisionnement. Et nous avons lancé le Farmer Income Lab, un groupe de réflexion collaboratif, pour identifier les moyens d’accroître les revenus des petits exploitants. Les premières recherches et conclusions du laboratoire, réalisées en collaboration avec Oxfam, l’université de Wageningen aux Pays-Bas et le groupe Dalberg, ont été publiées en 2018.

La Fondation Ellen MacArthur est un autre partenaire très important avec lequel nous avons été l'un des premiers à être associé dans la Nouvelle Économie des Plastiques. Nous avons soutenu les efforts de la Fondation dans le cadre de notre objectif d’établir des emballages 100 % recyclables d’ici à 2025. Utiliser moins d'emballages en plastique, réduire les déchets d'emballages en plastique et accroître la recyclabilité de nos emballages en plastique sont des priorités absolues pour mon équipe et moi-même. Nous savons que nous avons beaucoup à faire dans ce domaine et avons augmenté nos investissements et nos ressources pour accélérer les progrès.

En ce qui concerne l'utilisation de l'eau, nous avons réalisé des progrès importants, notamment dans le secteur du riz, où nous concentrons nos efforts — au Pakistan, en Espagne et aux États-Unis. C'est un bon début, mais nous devons en faire plus. Et avec le changement climatique qui continue d'affecter les régions d’approvisionnement du monde entier, les risques auxquels nous sommes confrontés augmentent.

Dans nos efforts pour le bien-être, nous avons continué à construire notre approche vers un marketing responsable de notre industrie en déployant un système pour mesurer la conformité avec notre code marketing Mars, y compris une vérification rigoureuse par des auditeurs tiers. Notre leadership dans ce domaine a été reconnu publiquement par notre classement n° 1 dans la catégorie marketing du Global Access to Nutrition Index (ATNI) de 2018, et nous travaillons avec un éventail de partenaires aux vues similaires pour imposer des normes plus élevées dans le secteur, en particulier dans le domaine émergent de l’autorégulation numérique.

Nous progressons également sur les engagements visant à améliorer et à élargir les offres de produits que nous fournissons à nos consommateurs pour les aider à améliorer leur bien-être. Nous avons consacré des investissements importants dans l’innovation pour répondre aux besoins des consommateurs à la recherche d’ingrédients plus naturels, notamment en développant et en encourageant l’approbation réglementaire sur de multiples marchés pour de nouveaux colorants naturels.

Grâce à ces initiatives, ainsi qu'à des programmes internes visant à soutenir la santé et le bien-être de nos Associés, entre autres, nous sommes parvenus à augmenter notre score ATNI de 55 %, passant de 3,6 (sur 10) en 2016 à 5,6 en 2018.

Notre plan Sustainable in a Generation est directement lié à nos objectifs commerciaux. C'est pourquoi nous investirons plus de 1 milliard de dollars au cours des trois premières années pour démarrer nos travaux afin de réaliser notre ambition. Nous savons que notre plan prendra des décennies à se réaliser pleinement et que nous ne verrons peut-être pas de progrès rapides au cours des premières années sur certains objectifs. Mais nous restons résolus à suivre ce chemin. Cette première année a été consacrée à la transformation de nos chaînes d’approvisionnement en matières premières, à l’accélération de ce qui fonctionne déjà, à la création de plusieurs partenariats essentiels et à l’investissement dans ceux-ci, et au test de nouvelles approches. Les prochaines années verront une augmentation significative de notre activité et de notre impact sur le terrain.

Cordialement,

Barry Parkin

 

Autres actualités de Mars